Healthy, moi ?

C’est fou cette pression qu’on se tape aujourd’hui. Il faudrait être parfait. Avoir la ligne. Aller à la salle de sport 5 fois par semaine. Et se rouler par terre à l’idée de bouffer des graines. Etre végétarien. Voire vegan. Et surtout, surtout, se tenir à carreau et ne jamais sortir des ces si jolies étiquettes qu’on nous a collés. Pardon mais, moi, c’est un programme qui ne me branche pas vraiment.

Alors, vous allez me dire : « mais elle se fout de nous, celle-là avec son blog « veggie et healthy » ? Et sa passion pour le running ? Maintenant, elle veut nous faire croire qu’elle s’en fou ? »

Ba ouais. En vrai, j’m’en fou ! (Et j’aime les macarons)

Healthy, en apparence (healthy en carton ?)
Oui, j’aime courir. J’ai même couru le semi-marathon cette année. Je mange sainement : des graines, du tofu, du quinoa (parait que c’est à la mode). Je suis devenue végétarienne. Je bois des tisanes. Des jus pressés à froid. J’ai même troqué le chocolat au lait contre du 70% (c’est vous dire !).

Mais tout ça, ce ne sont que les apparences. Evidemment j’essaie de faire attention et on peut dire que je suis plutôt de genre « heatlhy » et végétarienne (s’il fallait absolument se coller des étiquettes à tout bout de champs).
Pourtant, parfois, j’ai faim de tartares ou de sushis. Et, non, croyez-moi, je n’ai pas envie de faire du sport tous les soirs, en rentrant du boulot. De manger une salade avec des graines. Oui j’aime glander dans mon lit en regardant des séries. J’adore les burgers, les pizzas et les pâtes. Et je suis capable de m’enfiler une boîte de macarons ou de chocolat en quelques jours.
Bon, bah, et alors ?
Ba ça fait de moi quelqu’un de tout à fait normal. Parce que personne n’est parfait, hein !  (Si toutefois c’était ça la perfection).

La perfection ça n’existe pas
Le problème c’est qu’aujourd’hui tout est fait pour qu’on croit qu’elle existe. Les magazines de mode et leurs p**** de retouches Photoshop. Ces pubs à la con qui font passer les femmes pour des tops models. Et puis Instagram
Attention, j’adore instagram. C’est surement mon réseau social préféré. Justement parce que les photos sont belles, soignées et font rêver. Pourtant derrière ces jolis clichés, il y a la réalité, la vraie vie. Celle qu’on ne montre pas.
J’me souviens d’un truc que j’ai lu quelque part : une blogueuse ou une mannequin, je ne sais plus vraiment qui racontais que derrière une photo instagram (où elle était en maillot de bain à la plage) il y avait des dizaines d’essais avant d’avoir LA photo. Soit, il y avait un petit bourrelet, soit sa poitrine tombait un peu… Bref, elle était trop normale : il fallait de la perfection. Et ba voilà, Instagram, c’est ça : la quête d’une fausse perfection !
Parce que ça n’existe pas, la perfection. Ni chez moi, ni chez toi qui me lis (désolée, hein!) et pas non plus chez ces nanas ultra gaulées d’Instagram.
Et c’est pas grave. Parce que ce qui rend quelqu’un si attachant, si particulier, si différent, n’est-ce pas justement ses imperfections ? J’m’explique (parce que sinon vous allez me dire « oh la reloue avec ses phrases Télétubbies »)
Est-ce que tu ne kiffes pas ta meilleure amie justement parce que le vendredi soir elle te propose un apéro potins/vin rouge/pizza. Je pense que tu l’aimerais vachement moins, si elle te proposait de l’eau plate, un film ultra intello et une salade/graines de chia/tofu.
Et ton mec ? Ouais, tu râles quand il propose de se faire livrer jap’ parce que ça fait une semaine que tu essaies de faire gaffe à ce que tu bouffes. Mais les soirées sushis en amoureux, c’est pas les meilleurs moments de la semaine ?

 

Healthy, sur le papier
Alors, j’ai conscience de participer de près ou de loin, à cette mascarade. Parce que j’essaie de publier de jolies photos sur Instagram, à coups de hashtags. Et que sur mon blog, j’vous partage des recettes saines. J’vous parle de sport et même parfois de graines.
Mais comprenez moi bien, je ne mange pas tous les jours sainement. Je ne présente pas toujours mes assiettes aussi joliment que sur les réseaux sociaux. Parce qu’avant le blog et avant Instagram, j’ai ma vie : la vraie. Avec un boulot qui me prend du temps. Et surtout, un amoureux, une famille et des amis. Et c’est à eux que je veux consacrer du temps avant tout. Y compris si ça veut dire prendre quelques grammes en buvant une bonne bouteille de vin avec mes copines de toujours. Ou en partageant un super resto avec l’homme que j’aime. Et c’est quand même vachement plus cool que de manger des graines et trinquer à l’eau. Mais, ça je suis sure que vous le savez déjà, parce que vous aussi, vous avez une vraie vie. Alors profitez-en ! (Et mangez des macarons, c’est bon et ça fait de jolies photos !)

Et, vous ? C’est quoi votre péché mignon ?

10 réflexions sur “Healthy, moi ?

  1. manguecocoblog dit :

    Et tu as bien raison ! Ça me fait penser à cette blague qui est pourtant tellement vraie :
    – Le patient : Docteur, comment faire pour rallonger ma vie ?
    – Le médecin : vous fumez ?
    – Oui.
    – Dans ce cas il faut arrêter ! Vous faites l’amour ?
    – Oui .
    – Il faut arrêter aussi, ça va vous fatiguer le cœur. Vous mangez gras ?
    – Euh oui j’aime bien la charcuterie…
    – Pas bon, il faut arrêter.
    – Dites moi docteur, vous êtes sûr que si j’arrête tout ça je vais vivre longtemps ?
    – Je ne sais pas mais en tout cas vous allez trouver le temps très très long !

    Comme tu dis, prendre soin de soi c’est une très bonne chose. Mais arrêter tout ce qu’on aime n’en est pas forcément une 🙂

    Les photos de ton article sont également très jolies, en parlant de me donner faim haha !

    J'aime

  2. Some Place Called Home dit :

    Hello ! J’ai beaucoup aimé ton article, que je trouve assez courageux et surtout très vrai. Merci d’amener un petit peu de normalitude ici bas 🙂
    Très bon dimanche !
    Estelle

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s