Les 5 Petits Bonheurs #25

Cette semaine, comme d’habitude, je reviens, en photos et en mots, sur les moments de bonheurs de ma semaine. Des moments qui m’ont touchée ou juste fait plaisir. Des moments positifs sur lesquels je me concentre au milieu de tout le reste. Parce que cela fait du bien de voir et de vivre la vie du côté positif.

#1 : Le retour de la saison des soupes

Je ne suis pas une grande fan des températures glaciales de l’hiver. J’adore l’automne mais cette semaine, nous sommes définitivement entrés dans la période glaciale de l’année. Quelques petits degrés seulement, la nuit qui tombe de plus en plus tôt, la pluie, le vent… Brrrr… Je n’ai qu’une envie dans ces cas là : un bon bol de soupe en début de repas.

J’ai donc préparé une grande réserve de cette soupe patate douce/potiron/carottes (miam !) que j’ai dégusté tout au long de la semaine en « entrée » ou en plat. Je me suis régalée. J’adore me lover dans un bon plaid avec un thé l’après-midi et une soupe le soir !

D’ailleurs, je vous prépare un article avec les recettes de mes soupes préférées pour affronter l’hiver. L’idée vous tente ?

#2 : Un brunch d’anniversaire en famille à la maison 

Samedi, nous avons fêté, avec la famille de mon amoureux, l’anniversaire de son frère et de sa soeur. L’occasion de se retrouver autour d’un brunch, à la maison et de se régaler ! Au menu : des makis maison (recette des mes makis vegan), des petits bagels, une grande salade, un plateau de fromages, des tonnes de viennoiseries, du jus d’orange pressée et évidemment des bons gâteaux d’anniversaire.

C’est toujours un plaisir de réunir toute une famille autour d’un bon repas. Mon moment préféré ? Le déballage des cadeaux ! J’ai déjà hâte d’être à Noël (et à mon anniversaire juste avant !!).

#3 : Quand il y a des bons restes du brunch pour les jours de flemme

L’avantage de recevoir toute la famille à la maison, c’est aussi d’avoir plein de bons restes pour la semaine. Quelques makis pour un diner, la bonne salade de la maman de mon amoureux, des viennoiseries et du gâteau pour le petit déjeuner… Ma balance va vraiment exploser avec tout ce que je mange ces derniers temps ! 🙂

Promis, je vais essayer de me reprendre un peu en main cette semaine (une fois les restes finis !).

#4 : Quand le destin te parle 

Je vous en ai un peu parlé la semaine dernière dans Les 5 Petits Bonheurs #24 et sur Instagram, je traverse une période un peu étrange professionnellement, ces derniers temps. Je suis journaliste pour la télévision depuis cinq ans et je ressens aujourd’hui le besoin de changer, de tester autre chose, de découvrir d’autres univers : des univers qui me plaisent vraiment.

Le journalisme télé est, sur le papier, un métier passionnant, un métier de passion. Ce qui ne facilite pas la tâche… C’est dur d’admettre qu’un boulot que l’on a pourtant choisi par conviction ne nous plait peut-être pas, ou en tout cas pas autant que ce que l’on espérait, qu’il nous déçoit.

Cela fait maintenant plusieurs mois voire une année que j’en ai plus ou moins conscience. De là à changer d’orientation, de tout plaquer du jour au lendemain…on en est loin. C’est difficile de savoir ce que l’on veut faire à 18 ans, ça l’est tout autant à 27, quand on gagne sa vie correctement, qu’on a un métier « qui fait bien »…

J’aime cuisiner, j’aime le domaine de la food, j’aime le sport, j’aime la photographie. Mais alors, cela signifie-t-il que je dois être photographe ? Ouvrir un restaurant ? Devenir coach sportif ? Je ne veux pas me précipiter et choisir un boulot au hasard. Je veux être sure. Sure que je ne vais pas me réveiller un matin et regretter d’avoir tout plaqué.

Il y a quelques jours, j’ai eu une proposition d’emploi dans le domaine du journalisme. Un job qui devrait me faire rêver. Un reportage pour une grande chaine, reconnue. Le genre de projet qui donne un tournant à un CV. Un reportage avec plusieurs voyages à l’étranger à la clé, bien payé… Pourtant, je ne vois que ces points positifs, très « rationnels ». Bien payé, qui fait bien sur le CV. Mais je ne ressens aucune excitation, aucune envie. Ca me gonfle même, presque… Mais j’ai du mal à choisir. Choisir la raison, l’argent, le CV, la carrière. Ou suivre le choix de coeur…

J’ai appris cette nouvelle mardi. Et j’avais jusqu’à jeudi soir pour réfléchir ayant un rendez-vous vendredi matin. J’ai passé ces quelques jours à réfléchir, à ne pas savoir que faire… Deux jours pour prendre une décision aussi importante c’est peu. Et comme par hasard, jeudi, j’ai reçu un coup de téléphone pour m’annoncer que notre rendez-vous de vendredi devait être repoussé à la semaine prochaine.

C’était comme si le destin, l’univers ou qui vous voulez, me disait « Ok, Gila, tu n’es pas prête, ce n’est pas grave, prends quelques jours de plus pour réfléchir ». Je crois beaucoup à ces signes de la vie. Pas vous ?

Dans le même registre, cela fait plusieurs semaines que je « tombe » sur des annonces pour travailler dans des pâtisseries vegan, dans des centres de sport… Sans être persuadée que j’ai sous les yeux mon futur métier, je réalise tout de même que ces annonces correspondent aux univers que j’affectionne.

Alors que me dit le destin à ce moment là ? Qu’il faut que je fonce ? Que ce sont ces univers vers lesquels il faut que je me tourne ? Ce serait bien plus simple que la vie décide à ma place. Cette période de choix me torture l’esprit. Mais je réalise au milieu de toutes ces interrogations, de tous ces doutes, que quelqu’un ou quelque chose me guide et m’aide malgré tout. Ce rendez-vous décalé était clairement, à mon sens, un signe du destin, un coup de ma bonne étoile… Et quel bonheur de se sentir un peu moins seule dans cette période de doute…

Attention, mes amis, mon amoureux et même vous, êtes présents mais personne ne peut prendre la décision à ma place et parfois on se sent un peu seule dans un moment si important. Pendant quelques heures, j’ai arrêté de réfléchir et je me suis dit « on verra plus tard, souffle un peu ». Et ce petit coup de pouce du destin m’a rendu vraiment heureuse.

(En me relisant je me dis que vous allez vraiment me prendre pour une folle avec toutes ces histoires du destin, de bonne étoile et de signes de l’univers !!!)

#5 : Décider de reprendre la danse classique
(ou au moins essayer…)

Je ne sais plus vraiment comment s’est arrivé. Peut-être, est-ce en lien avec cette phase pendant laquelle j’essaie de me reconnecter à mes envies. Toujours est-il que cette semaine, j’ai repensé à la danse classique que j’ai pratiqué pendant des années, petite. J’ai fini par arrêter à la fin de mon collège par manque de temps et à cause de problèmes de genoux.

Pourtant, c’est une discipline que j’adorais. Je faisais six heures de danse par semaine. Et je commençais à travailler les pointes lorsque j’ai arrêté. Cela fait plusieurs années que l’idée de reprendre me trotte dans la tête. Je sais désormais que je vais me lancer. J’ai décidé d’essayer un cours au studio Harmonic (un établissement spécialisé dans la danse à Paris) dès la semaine prochaine, le temps de récupérer mes jolis chaussons chez mon père (je ne m’en suis jamais séparée) et de me préparer psychologiquement.

Je n’ai pas dansé depuis plus de 12 ans maintenant… J’ai surement beaucoup perdu. J’appréhende. J’ai peur de mon niveau. Et en même temps, il me suffit d’entendre quelques notes de piano et de voir quelques pas de danse classique pour être remplie d’excitation et d’impatience. J’espère que je ne serai pas déçue et que je m’accrocherai.

Et vous, votre semaine ? Racontez-moi vos moments de bonheur en commentaire ! (Et si vous avez des conseils dans ma phase de doute, je suis preneuse aussi !!)

Belle semaine healthy ❤

24 réflexions sur “Les 5 Petits Bonheurs #25

  1. alloninie dit :

    Je crois au destin et aux étoiles filantes. Je crois que RIEN ne nous arrive par hasard et je crois que ce rdv n’a pas été décalé pour rien.

    Je te fais de gros bisous et j’attends de tes nouvelles. Bon courage pour ton cours de danse, je suis certaine que ça va revenir tout seul !

    ❤️

    J'aime

  2. Elise Grison dit :

    Hello !
    J’adore ces petits bonheurs ! Il faut absolument que je m’efforce de faire une chose similaire car mon esprit à tendance à trop noter le négatif !
    Je vote +++ pour les recettes de soupes, j’adore aussi le soir en hiver, mais je manque d’inspiration !
    Parfait pour la danse, profite à fond, ce sera forcément une superbe expérience.
    Bonne semaine à toi aussi,
    Elise

    J'aime

    • Coquelicot et Basilic dit :

      Merci Elise pour ce gentil commentaire !

      Je te recommande vivement de t’arrêter sur les petits bonheurs. Peut-être un peu chaque soir 😉 Cela permet de s’endormir sur du positif !

      Merci beaucoup pour la danse ! Je croise les doigts ! Pour les soupes je fais vite 😉

      J'aime

  3. féeklo dit :

    Coucou, je valide ton idée de poster des recettes de soupes !! l’un des petits plaisirs hivernaux !!! encore merci pour ces 5 bonheurs et surtout je croise les doigts pour ton avenir pro, que tu puisses trouver ce qui te rendras heureuse et belle semaine à toi.. à tout vite pour une prochaine lecture.

    J'aime

  4. Kleine Morgane dit :

    Ah les soupes, je suis d’accord cela fait du bien d’en remanger ! J’adore celle au potiron 🙂
    Je te soutiens à 100% pour ton projet professionnel et tes grandes questions, je comprends tout à fait et c’est une très bonne chose que tu aies encore un peu de temps pour choisir ! Je pense que ce sera un peu court, mais peut-être qu’il serait pas mal que tu voies un conseiller spécialisé pour faire un bilan de compétences et construire ton pojet pro ? Perso’ cela m’a beaucoup aidé !

    J'aime

  5. Hilda dit :

    Hello! Je suis totalement pour le #5! Et Tiens si jamais tu as besoin de soutien pour ton changement pro, un livre qui m’a changé la vie: « Champion dans la tête » de Francois Ducasse…

    Le meilleur pour toi!

    Hilda.

    J'aime

  6. Muriel dit :

    Coucou, comme toi, j’ai pratiqué la danse classique pendant toute mon enfance, et comme toi, j’ai dû arrêter pour diverses raisons. Et puis un jour, après plus de 15 ans sans avoir remis mes chaussons, j’ai eu une furieuse envie de retrouver cette ambiance particulière. Et comme toi, j’appréhendais de reprendre… mais alors quel bonheur immense de retrouver les gestes à la barres, les sensations… Au final et au bout de quelques séances, j’étais contente de me rendre compte que je n’avais rien perdu de mes longues années de pratique. Morale de l’histoire : fonce et donne toi à fond !

    J'aime

  7. jenstyle dit :

    je te comprends tellement je suis en pleins questionnements également et c’est très difficile mais je pense suivre le choix de mon coeur qui est pour moi le plus important au final…
    sinon j’adore t’es articles et surtout celui-ci car j’apprécie le fait que tu te confie ❤
    courage et tiens nous au courant!
    bisous ma belle

    J'aime

    • Coquelicot et Basilic dit :

      Hello,

      Je suis d’accord avec toi : le choix du coeur, celui qui rend heureuse est le bon choix. Mais pas forcément celui le plus facile à assumer dans notre société 😉

      Merci, je suis vraiment contente que cette « catégorie » vous plaise, j’adore l’écrire chaque semaine !

      A très vite

      J'aime

  8. marieeppe dit :

    Je me répète chaque semaine, mais j’aime vraiment ces articles là.
    Je fais également partie des inconditionnels d’un bon bol de soupe bien réconfortant en hiver.
    Ces moments en famille sont si précieux à mes yeux également. Je n’ai pas vu ma famille depuis mi-septembre, il me tarde tellement de les retrouver le 24 décembre…
    Tu ne me parais pas folle de parler de petite étoile de destin, de signe. J’y crois aussi et dans ton cas, je pense effectivement que ce rendez-vous déplacé est un signe. Pour te donner le temps d’y réfléchir plus calmement et plus longuement. C’est une bonne chose de ne pas vouloir te précipiter je trouve. Personnellement, je pense qu’il faut que tu essaies. Essaie de refaire un tournage TV en ayant du recul durant toute la période de tournage et de noter chaque chose que tu aimes et que tu n’aimes pas. Mais aussi essayer dans les autres domaines qui t’attirent. Je pense que tu ne perds rien en demandant à des pâtisseries ou des salles de sport une semaine ou deux de stage/d’itinérance, pour découvrir le métier. Qui ne tente rien n’a rien, n’est-ce pas ?
    J’ai hâte de découvrir la suite de ce retour à la danse classique.
    Belle semaine, à bientôt,

    J'aime

    • Coquelicot et Basilic dit :

      Hello Marie,

      Merci pour ces longs commentaires que j’adore lire chaque semaine !

      Tes conseils sont avisés et précieux, merci… Merci d’avoir pris le temps de me les écrire !

      Je vous raconte la suite, de tout, très vite 🙂

      Ps : Continue de te répéter chaque semaine, avec plaisir 😉

      Belle semaine

      Aimé par 1 personne

  9. Valentine dit :

    Très bel article! Je te comprend en ce qu’il en ait de ton choix pour l’avenir, je suis dans une période similaire ou je dois me décider au niveau de ma spécialisation pour ma dernière année d’étude. Je m’épanouis et me plait tellement dans le milieux de la communication, du design, des articles, des blogs et des réseaux mais d’un autre coté j’aime bien la finance et la sécurité financière que pourrait m’apporter ce secteur… En tout cas j’aime beaucoup ton blog 🙂

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s