Journal de confinée – Semaine 1

C’est un drôle de dimanche soir. Un dimanche qui semble avoir démarré il y a cinq ou six jours déjà. Un peu morose. Un peu flou. Un peu surréaliste. C’est le premier dimanche d’une longue période de confinement pour lutter contre le Coronavirus allias Covid-19. Une période pendant laquelle, il va falloir réinventer la vie, le quotidien et se serrer les coudes. Alors, j’avais envie de vous proposer un rendez-vous hebdomadaire pour papoter, compiler les bonnes recettes de la semaine, évidemment, mais aussi les idées d’activités, de sport, les petits bonheurs quotidiens… pour essayer de rendre cette période un plus douce.

Honnêtement, je crois que je ne réalise pas encore totalement. Vous imaginez, vous, rester chez vous comme ça plusieurs semaines, peut-être plusieurs mois ? C’est hyper angoissant. Alors, je vais essayer de prendre ce confinement jour après jour, sans trop me poser de questions… Et j’essaie de mettre en place de nouvelles routines, activités, pour m’occuper parce que pour l’instant, côté boulot, c’est le calme plat.

Le printemps qui pointe le bout de ses jolies fleurs pendant que l’on est confinés chez nous… 

Le running
Au début de la semaine , je me suis dit que c’était la parfaite occasion pour aller courir. Si vous me suivez, vous savez que j’adore la course à pied, l’idée ce n’était donc pas de m’y mettre mais de poursuivre ma pratique. Le gouvernement autorisant une « activité sportive individuelle, à proximité du domicile », je décide donc d’aller courir, deux matinées de suite à 3km de chez moi. C’est déjà trop. La police me contrôle et m’avertie, je dois rester dans mon quartier. Plus tard dans la journée, le Ministère des Sports précise la consigne, pas hyper claire au départ, sur son compte Twitter : on peut aller jusqu’à un ou deux kilomètre(s)  de son domicile. Je comprends qu’il va vraiment falloir que je reste chez moi, genre 100% du temps – ou presque. Pas cool. Mais je sais que c’est pour de bonnes raisons. J’ai donc passé le reste de la semaine à essayer de mettre en place de nouvelles routines, une nouvelle organisation, des nouvelles activités, n’ayant pour l’instant plus trop de boulot…

La meilleure activité de la semaine ?
Les cours de yoga d’Anne-Julie. Une super prof de yoga qui propose tous les jours, un cours d’une heure en direct sur Instagram. Quelle merveilleuse idée. Un rendez-vous quotidien  (à 19h en semaine et à 11h le week-end) pour une bonne dose de détente, de sport et de good vives. Je ressors de ce cours de yoga en pleine forme et de meilleure humeur. Moins angoissée, plus positive. Je vous invite vivement à la rejoindre ! 🙂

En cuisine !
Bon comme tout le monde, j’ai fait n’importe quoi côté alimentation. J’ai beaucoup mangé, mal mangé. J’ai comblé l’ennui et essayé de déjouer les angoisses. Cookies, gâteaux, fromages : j’ai passé beaucoup de temps à grignoter. Tout en culpabilisant. Et puis j’ai fini par lâcher prise. On en est tous au même point et je ne vais pas – en plus du confinement, me mettre au régime. En revanche, j’ai décidé de passer plus de temps en cuisine pour préparer des plats sains mais gourmands. Et, j’ai aussi décidé de partager des recettes simples et bonnes (et végétariennes) sur mon compte Instagram tous les jours. Ca a commencé ce week-end avec une assiette de boulgour, carottes rôties au miel et aux épices et fêta (un régal !) et une shakshouka pour le traditionnel brunch du dimanche. Je partagerai les recettes, ici aussi pour qu’elles soient accessibles partout (et plus facilement sur le blog grâce à la barre de recherches).

D’autres idées d’activités ? Livres, séries, télé ?
J’ai vu mon entourage entier se mettre au ménage à fond (jusqu’au nettoyage de radiateurs !). J’avoue que je suis restée sur un classique coup d’aspirateur de mon côté.
En revanche, je me suis remise au coloriage de mandalas. Il parait que cela permet d’être dans un état méditatif, de moins réfléchir, de s’apaiser un peu.
Côté Netflix & Chill : j’ai démarré la série « Les filles du téléphone » qui traite de l’absence de liberté des femmes dans les années 1920/1930 en Espagne. Je trouve ça beaucoup moins intellectuel et profond qu’espéré. Mais ça se regarde.
J’évite la télévision. Pas envie de m’angoisser davantage. Mais Sept à Huit propose depuis ce dimanche, une émission quotidienne spéciale que j’ai trouvé très bien réalisée ce soir. Une façon de se tenir informée avec des reportages plus longs que les journaux télévisés.
J’ai commandé trois BD pour affronter la nouvelle semaine de confinement, je vous ferai un retour la semaine prochaine 🙂
Et j’envisage sérieusement de me mettre aux puzzles aussi ! 🙂
Et puis, c’est l’occasion de revenir un peu sur ce blog, presqu’un an après mon dernier article. C’est fou. Mon boulot me prenait clairement beaucoup trop de temps pour gérer le blog en même temps. Mais qu’est-ce que cela me manque de venir papoter par ici !

Et le moral dans tout ça ? 
Honnêtement, comme tout le monde, il n’est pas forcément au beau fixe tous les jours. Ce n’est pas évident d’être enfermée seule. Heureusement que la technologie permet d’échanger avec ses proches. On s’organise des apéros, des goûters ou juste des appels vidéos avec les amis. Histoire de ne pas oublier la tête que l’on a – même si en période de confinement, elle est un peu différente de d’habitude (le maquillage, quel maquillage ?).
Pensez à vos proches, ceux qui vivent seuls, qui ne voient personne. N’ont plus de contact humain. Aux personnes âgées, isolées !! C’est le moment de les aider, d’être solidaires. Pour une fois on a largement le temps pour ça !
J’ai vu de jolis mouvements solidaires sur les réseaux sociaux et au quotidien : les applaudissements tous les soirs à 20h pour remercier le personnel soignant, les remerciements au supermarché, à la boulangerie…
Mais j’ai aussi vu beaucoup de commentaires méchants, de jugements. La police d’instagram qui surveille les moindre faits et gestes de chacun. On fait tous comme on peut dans cette période un peu particulière. Certains ont besoin de rester actifs, d’enchaîner les activités, d’autres en profitent pour se reposer. Le sport et l’alimentation, comme souvent sont au coeur des débats sur Instagram. La grossophobie, les blagues déplacées, les remarques, les critiques… N’oubliez pas, que vous ne connaissez pas les personnes derrière les écrans, vous ne savez pas comment ce confinement est vécu par les uns et pour les autres. Et si évidemment rester sur son canapé, est bien plus simple que d’aller se battre sur le front pendant la guerre comme c’est rappelé ces derniers temps, cela peut aussi être vécu de façon douloureuse pour les hyperactifs, les personnes souffrant de troubles de l’alimentation, ceux qui souffrent de la solitude, ou de l’isolement. Pire encore, les femmes battues… Bref, cessons de juger les autres derrière nos écrans et profitons de cette période pour diffuser un peu plus de bienveillance, de bonne humeur, de good vibes, de messages positifs… Okay ? 🙂

A la semaine prochaine !
Et d’ici là, n’hésitez pas à partager ici, vos idées d’activités. Donnons des idées !

2 réflexions sur “Journal de confinée – Semaine 1

  1. Miss Zen dit :

    Oui chacun fait au mieux selon ses capacités, ses forces et ses faiblesses. Bonne idée les mandals !
    Si tu comprends l’anglais, Yoga with Adrienne est très bien fait aussi.
    Bon courage et RDV sur les blogs.

    J'aime

  2. lesdeuxchouettesblog dit :

    J’ai beaucoup aimé ton article tout doux, avec de très belles photos 🙂
    Pour ce qui est de la cuisine j’attends que mon four arrive pour pouvoir faire encore plus de petits plats 😉 et je me suis mise aussi au yoga avec l’application Down dog !

    Bon courage pour la suite 🙂
    Marine.

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s