J’ai testé la montre Alta de Fitbit

Il y a quelques semaines, j’ai eu la chance de recevoir la FitBit Alta : une montre connectée, traqueur d’activité, avec capteur de fréquence cardiaque. Je vous avais promis de partager mon avis sur l’utilisation de cette FitBit Alta. Chose promise, chose due : après avoir porté ce bracelet connecté au quotidien, voici un compte-rendu.

La mise en route / configuration 
Mettre en route la FitBit Alta est assez simple. Il faut d’abord charger la montre, installer l’application sur votre smartphone et ensuite, lorsque la montre est allumée, se connecter en bluetooth pour détecter la montre. Lorsque cela est fait, inscrivez-vous en ligne et créez votre « profil ».

Au quotidien
J’ai passé deux semaines avec le bracelet FitBit Alta, au poignet, tous les jours et même la nuit pour pouvoir me faire un avis complet ! Sur ma montre, j’ai l’heure et la date, le nombre de pas, ma fréquence cardiaque en temps réel, le nombre de kilomètres parcourus, les calories brûlées et le nombre de minutes d’activité physique.

Sur l’application, je retrouve, bien sûr les mêmes informations et plus d’options. Je peux par exemple surveiller mon sommeil si je garde la montre au poignet (sommeil profond, sommeil léger…). Sur ce point, j’apprécie pouvoir avoir une moyenne sur mon sommeil dans la semaine. En revanche, difficile de savoir vraiment si la nuit a été réparatrice ou pas. On a « juste » la répartition entre les différentes phases de sommeil et le nombre d’heures de sommeil.

Je peux aussi contrôler mon niveau d’hydratation. Sur l’application, je peux enregistrer chaque gorgée (ou presque) d’eau avalée. Un verre, un petit bouteille, une grande bouteille… De quoi savoir où l’on en est dans son objectif (préalablement choisi dans l’application).

La surprise, c’était de découvrir l’option « cycles menstruels ». En entrant les dates de vos règles, chaque mois, vous avez une estimation de l’arrivée des prochaines mais aussi de la période d’ovulation… Très intéressant pour les femmes qui sont en pleine tentative de grossesse ou au contraire pour mieux gérer sa contraception. (Attention : je ne pense pas que ce « simple » suivi soit suffisamment précis pour guider une contraception « naturelle »).

Les autres options ?
Le téléphone : A chaque SMS ou appel reçu, la montre vibre et affiche le message ou le nom de l’appelant. Hyper pratique quand on a laissé son téléphone à son bureau, en allant à la photocopieuse !
Vous pouvez vous fixer différents objectifs comme un nombre pas quotidien à atteindre. Lorsque celui-ci est atteint, la montre vibre dans tous les sens pour vous féliciter : un vrai feu d’artifice !
Vous pouvez aussi définir un nombre de pas par heure. Ainsi, quand vous êtes au bureau, assis un peu trop longtemps, la montre vibre pour vous rappeler de bouger un peu (et vous indique le nombre de pas qu’il reste !).
Vous pouvez également fixer un objectif de perte de poids. Il vous suffit d’enregistrer votre poids et son application dans l’application.
Il existe aussi une sorte de journal alimentaire (qui permet de scanner les aliments manger et donc, j’imagine, de compter les calories). J’avoue que je n’ai pas exploré cette fonctionnalité. Je ne compte pas du tout mes calories ! Les chiffres ok, tracker son activité ok mais je ne veux pas devenir obsédée par les chiffres !

Et quand je fais du sport ?
Le premier cours de sport auquel je participe avec ma FitBit Alta au poignet est un cours de bootcamp puis une session de yoga chez Episod. La montre enregistre l’augmentation de ma fréquence cardiaque et semble en déduire les calories brulées correspondantes. Idem pour un cours de boxe, une sortie running de 10km pour la course Odyssea, contre le cancer du sein et une entraînement de fractionné en côtes.
Le gros avantage, c’est le capteur cardiaque. En enregistrant la fréquence cardiaque en temps réel, la montre calcul un nombre de calories brûlées plus cohérent que les applications ou les montres sans fréquence cardiaque.
En revanche, le « problème », c’est que ce n’est pas une montre qui entre dans le détail. C’est un traqueur d’activité, pas un coach spécial running. Ainsi, la montre ne reconnait pas l’activité physique en cours (on peut seulement indiquer qu’on pratique de la marche, du jogging ou de la randonnée), il est impossible d’avoir accès à sa vitesse pendant une course à pieds, ou uniquement si on lance une activité jogging sur l’application : autant passer par l’appli Nike qui donne plus d’informations. Alors, programmer des fractionnés, on oublie !

En résumé, je trouve que c’est vraiment une très bonne montre du quotidien. Elle permet de suivre son activité de tous les jours : la marche, le vélo, de garder un œil sur les calories brulées. Elle permet de se fixer des objectifs de pas, de calories ou même d’hydratation. Et de nous rappeler qu’il serait bon de se bouger un peu grâce à des notifications.

Je pense que c’est une excellente solution pour les personnes qui souhaitent bouger un peu plus, mais pas pour celles qui veulent avoir un entrainement plus « poussé ». Un petit footing, du vélo, de la marche et même des activités en salle de sport : la montre enregistre tous vos mouvements et votre fréquence cardiaque : donc les calories brulées indiquées sont « réelles ».

En revanche, pour une session de running, de fractionné, c’est plus « limité », à mon goût. J’ai besoin de savoir combien de kilomètres je cours, à quelle vitesse et j’aimerais pouvoir avoir un signal GPS intégrer et programmer des sessions de fractionné par exemple…

Et vous ? Avez-vous une montre connectée ? Laquelle ?

Publié dans: Home

2 réflexions sur “J’ai testé la montre Alta de Fitbit

  1. Anlore dit :

    Comme je t’ai dit sur Instagram, j’ai une fitbit Alta aussi. Mais après, vu mon utilisation, cela me suffit car je ne fais pas de running.
    A voir si je la garde ou pas …

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s