Detox au sucre : un mois sans sucre, je me lance

Hello mes petits coquelicots,

Comme je vous l’annonçais sur Instagram, ce matin, je me lance dès aujourd’hui dans une detox au sucre. L’objectif : tenir un mois même si je sais que ça va être très compliqué ! Le problème avec ce challenge, c’est qu’il peut être assez ambiguë : le sucre ça désigne beaucoup de choses ! Alors qu’est-ce que j’arrête, concrètement, par quoi je remplace les ingrédients que je supprime, pourquoi je me lance dans ce défi…. Je vous raconte tout dans cet article. 

Pourquoi je me lance ce défi ?
Avec ces jours fériés à gogo, je suis beaucoup sortie, j’ai beaucoup mangé, un peu trop bu et bien abusé du sucre. Alors que mon rééquilibrage alimentaire m’avait appris à réduire fortement mes apports en sucres (lire ou relire l’article « Comment j’ai perdu du poids en mangeant gras ? »), je sens que je suis de nouveau accro au chocolat, à la pâte à tartiner, aux petits gâteaux qui trainent parfois dans mes placards… Bref, je sens qu’une petite detox au sucre me fera le plus grand bien. Alors quand mon amie Justine m’a annoncé qu’elle commençait une detox au sucre, j’ai décidé de l’accompagner (à plusieurs c’est plus facile !)

Je supprime quoi ?
Tous les sucres « raffinés » : le sucre blanc, roux, de canne, les sodas, les édulcorants, les préparations/plats tout prêts (qui contiennent souvent du sucre caché : « amidon, dextrose, caramel… »), les gâteaux industriels. Pour cette partie : rien de compliqué, je ne consomme déjà plus du tout ces produits, depuis longtemps !

Mais je supprime aussi : les farines « blanches » : pain blanc, pâtes blanches, riz blanc… Pareil, je n’en ai presque pas dans mes placards ! Ouf.

Là où ça se complique :
– plus de chocolat (je m’autorise un seul carré de chocolat noir à 70% le soir),
– plus de Nocciolata (ma pâte à tartiner préférée !!),
– pas de petit dessert gourmand au moment du déjeuner
– pas de part de quatre quart, dont l’amoureux, lui, s’empiffre tous les jours (^^),
– pas de granola industriel (qui même s’il est bio et au chocolat noir est sucré !) …
– pas (trop) d’alcool

Je garde quoi ?
Je vais quand même garder quelques sucres :
– le chocolat noir à 70% (un seul carré ! Mais de toute façon, je n’ai jamais envie de me faire la tablette de chocolat noir !)
– Les fruits. Certaines detox au sucre limitent à deux fruits par jour. Je n’ai pas envie d’être si drastique (et trop dans la restriction) donc je ne me pose pas de limite concernant les fruits !
– Tous les féculents « complexes » : je n’ai absolument pas l’intention de supprimer les féculents de mon alimentation. Mais, je les privilégierai « complexes » comme je le fais déjà au quotidien : quinoa, haricots rouges, riz complet (ou noir), lentilles, boulghour, épeautre, sarrasin…
– Le sirop d’érable (ou le miel si vous aimez), si vraiment j’ai envie de sucré, je m’autorise un peu de sirop d’érable notamment pour réaliser des petites pâtisseries maison…

Les exceptions ?
Pendant les 5 premiers jours, j’aimerais réussir à tenir le défi ! Mais pour la suite, je m’autorise quelques exceptions :
– Un ou deux « cheat meal » : des repas plaisir pendant lesquels je consomme ce que je veux ! Burger avec pain à la farine blanche, dessert un peu trop gourmand, chocolat…
– Un peu d’alcool : j’ai une vie sociale et j’y tiens. Je sors souvent avec mes amis et je n’ai pas envie d’arrêter les verres de vin du jour au lendemain. Je m’autorise donc quelques verres de vin (ou des bières : les alcools les moins désastreux !) mais il faut que ça reste exceptionnel !

Alors, peur ou pas ? 
Sur le papier ça ne parait pas si compliqué parce qu’il y a beaucoup d’aliments sucrés que je ne mange plus. Globalement, je mange plutôt sainement. Ce qui me fait peur ce sont les quelques (mauvaises) habitudes que j’ai depuis trop longtemps et qui vont être difficiles à défaire. Et notamment, le grignotage quand je bosse depuis la maison. Autant au bureau, j’arrive à m’en passer sans problème, autant à la maison, j’ai envie de chocolat et de sucre tout de suite après mon déjeuner et à plusieurs reprises dans l’après-midi. En général, ça se solde par quelques tranches de quatre-quart et du chocolat (hyper healthy quoi !).
J’appréhendais aussi un peu la partie « vie sociale », c’est pour ça qu’il était important pour moi de conserver des exceptions et des moments de « pause ».

Des conseils pour se lancer dans l’aventure ? 
Si vous aussi vous voulez vous lancer dans ce défi sans sucre, pour une semaine ou deux ou, qui sait, un mois entier, j’ai écrit il y a quelques mois un article répertoriant 10 conseils pour réduire les apports en sucre, peut-être qu’il pourra vous aider 😉
Je publierai, comme toujours tous mes repas (ou presque) sur Instagram (principalement en stories) pour vous donner des idées et vous aider à suivre le challenge. N’hésitez pas à me faire signe si vous me rejoignez dans ce défi ou si vous reproduisez certaines de mes recettes : il y en a d’ailleurs plein ici, pauvres en sucres.

Alors qui se lance avec moi ? Qui a déjà tenté une detox au sucre ? Quels sont les bénéfices que vous en avez tiré ?

Belle journée healthy ❤

 

9 réflexions sur “Detox au sucre : un mois sans sucre, je me lance

  1. sawssane dit :

    Merci pour ton article, ça fait un moment que je pense à me faire une détox du sucre sans jamais vraiment avoir assez de motivation !! Y ades moments ou j’ai juste envie de manger sucré ! Bon courage, je te follow sur insta pour m’inspirer de tes recettes. A+

    J'aime

  2. Bulles de voyages dit :

    Projet au top ! Je lis beaucoup d’articles sur le sujet. De mon côté, je limite autant que possible le sucre mais tout comme toi sans en faire un régime, plutôt un mode de vie, un équilibre alimentaire.
    Je te suivrai avec plaisir !

    J'aime

  3. Elise dit :

    Hello !

    Je suis exactement comme toi, y’a deux ans j’ai fais un rééquilibrage avec suppression du sucre, mais depuis quelques temps avec les ponts, mon copain qui vit loin (du coup quand on se voit c’est orgie) et le travail assez stressant je suis moins rigoureuse. Je me retrouve tellement en toi aussi pour le côté taf au bureau vs. à la maison, c’est dingue le côté psychologique du truc quand on y pense !!!

    Bon courage pour ta détox !!!

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s